La Suzuki Ignis se refait une beauté

Au Mondial de l’Automobile 2016, Suzuki présentait un nouveau petit SUV, de la taille d’une citadine (3,70 m) mais avec des arguments étonnants : quatre-cylindres essence avec micro-hybridation proposée, doublé d’une transmission 4×2 ou 4×4.

Au printemps 2020, l’Ignis va recevoir quelques modifications, surtout concentrées sur les boucliers et la calandre.

Le bouclier avant de l’actuel Ignis va être remanié en 2020 en intégrant un sabot de protection façon aluminium. Des images ont déjà fuité sur la toile, publiées sur Instagram par le compte « Suzuki Garage ». Sur la face avant, on remarque que la calandre évolue et reprend un dessin proche de la récente Maruti Suzuki S-Presso, une citadine indienne low-cost. Elle évoque aussi celle du Jimny avec ses trous verticaux, mais n’en compte ici que quatre contre cinq pour le Jimny. Le jonc chromé reste d’actualité, faisant tout le tour de la calandre et des feux au look inchangé.

Le pare-chocs arrière actuel dispose d’un morceau de plastique noir. suzuki ignis 2020 arrière Désormais, il intégrera un sabot de protection gris clair. Un look plus typé 4×4 Le bas du bouclier avant est aussi revu, avec l’apparition d’un sabot de protection gris alu qui renforce l’aspect 4×4 de l’Ignis. Les antibrouillards sont détachés de l’ensemble et placés un peu plus haut. Même chose à l’arrière : un sabot gris clair plus fin remplace l’épais plastique noir qui courait sur tout le pare-chocs. Les deux petits blocs antibrouillards restent à la même place, mais sont désormais entourés d’une pièce couleur carrosserie. Premières livraisons prévues en avril 2020.

En savoir plus

Partager cet article:
Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer à un amiCopier dans le bloc-note