Annoncé pour début 2021, le Wrangler 4xe arrive à son tour

Après le Renegade et le Compass, Jeep électrifie son légendaire tout-terrain. Le Wrangler 4xe, qui pourrait à moyen terme constituer la seule version du 4×4 disponible en Europe, revendique 385 ch et pourra rouler près de 40 km sur le seul moteur électrique.

Jeep continue d’électrifier sa gamme.

Après le petit Renegade 4xe et le Compass 4xe, le constructeur américain s’occupe cette fois de son tout-terrain emblématique. En devenant 4xe, le Wrangler s’équipe à son tour d’un groupe motopropulseur hybride rechargeable, composé d’un bloc thermique essence (quatre cylindres turbo 2.0) et de deux moteurs électriques. Et attention, il s’agit aussi du plus puissant des Wrangler jamais présenté : Jeep annonce 385 ch. Quant au couple maximum, il grimpe à 637 Nm, ce qui représente, là aussi, un record absolu pour un Wrangler de série.

En version Unlimited seulement

A l’intérieur, la planche de bord ne bouge pas. La transmission automatique est de rigueur. En raison de l’implantation des batteries lithium-ion d’une capacité de 17 kWh, le Wrangler 4xe n’existe qu’en version 5 portes Unlimited. Le châssis court n’aura pas droit à l’électrification, faute de place suffisante pour loger ces batteries (dont on ignore pour l’instant le poids). Notons quelques détails reconnaissables sur le Wrangler 4xe dévoilé en photo, avec de petites touches de bleu au-dessus du pare-choc avant et sur le capot.

L’habitacle ressemble beaucoup à celui d’un Wrangler normal : mis à part certains affichages spécifiques sur le tableau de bord et l’écran liés au groupe motopropulseur hybride, la planche de bord reste la même. Précisons que le Wrangler 4xe offrira trois modes de conduite : Hybride (par défaut), Electrique (jusqu’à environ 40 km d’après les normes américaines) et e-Save (pour économiser la charge de la batterie).

Toujours un vrai tout-terrain 

Les capacités tout-terrain du Wrangler devraient rester intactes. Jeep revendique des qualités de franchissement intactes sur cette nouvelle version hybride. L’engin laissera le choix entre trois niveaux de finition : 4xe (modèle de base), Sahara 4xe et Rubicon 4xe. Les deux premières embarqueront une transmission intégrale permanente avec deux essieux de type Dana44, une boîte de transfert à deux vitesses et un blocage de différentiel (en option). Le Rubicon 4xe à la vocation plus extrême, lui, bénéficiera du système Roc Track 4×4 et de blocages de différentiels avant et arrière Tru Lock. Ajoutez à cela les barres antiroulis dé-connectables électriquement ou une capacité d’immersion dans l’eau de 76 mm : le Wrangler hybride restera bien un 4×4 pur et dur.

Partager cet article:
Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer à un amiCopier dans le bloc-note